20120226-IMG_1443-150x150 Le samedi, c'est Saturday Six ou comment en apprendre un peu plus sur moi et sur les autres!

Si on parlait profession? De l'enfance à l'entrée dans la vie active, nos souhaits professionnels changent. Pour ma part, ils ont pas mal évolués et aujourd'hui, je n'excerce pas tout à fait un métier que j'ai choisi.

1/ Petite, comme beaucoup de fillettes, je voulais être coiffeuse. J'ai même tenté de m'auto-scalper me couper les cheveux seule. Au vu du résultat, ma mère a stoppé net mes envies de ciseaux, sèche-cheveux et bigoudis.

2/ Adolescente, au moment du choix de branche scolaire, j'opte pour une première littéraire pour devenir journaliste. Vu les tarifs des écoles de journalisme, ça tombe à l'eau.

3/ Je me débrouille pas trop mal en langues vivantes, j'ai envie de voir du pays, je décide de devenir hôtesse de l'air. Mes notes en anglais me démontrent que ce n'est pas la meilleure des idées que j'ai eu.

4/ Direction la fac de lettres, je vais préparer ma licence science de l'éducation, préparer l'IUFM et devenir instit. Financièrement je dois stopper mes études en 2eme année. Je ne serais pas instit.

5/ Puisque je peux pas devenir instit, je peux passer un CAP et préparer le concours d'Atsem. Ca reste dans la même lignée ou presque. Et c'est ce que je suis aujourd'hui,ATSEM, même si j'aurais préféré continuer mes études et passer le concours de Professeur des écoles. J'ai voulu rester dans une branche qui m'enthousiasme, alors ATSEM m'a paru un bon choix.

6/ Dans l'absolu, j'aurais voulu être présidente du monde...